GOPR5540

JOURS 59 ET 60 – REPOS

15/07/2016

Aujourd’hui, mon ami doit aller faire des préparatifs pour le marché du lendemain. Il est un producteur acéricole et il vient vendre ses produits dans quelques « Farmers Market » de la région de la Vallée de l’Okanagan en plus de faire des présentations dans les écoles. C’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est rencontrés, je suis allé l’aider quelques printemps à la sucrerie.

Pendant qu’il fait des bonbons et du sucre d’érable, je reste à sa maison pour travailler sur mon blog et publier des photos sur mon compte Flickr. Je profite de la connexion Internet rapide!

Lorsqu’il revient en après midi, nous allons de nouveau visiter la ville. Malheureusement, le temps est pluvieux et nous nous faisons surprendre par la pluie. Il me dit qu’à l’habitude, les étés sont très chauds et qu’il n’y a pas beaucoup de pluie. Cette année, ce serait plutôt le contraire selon lui. J’apprécie tout de même beaucoup la beauté de l’endroit.

GOPR5533

Nous nous couchons tôt, car demain je l’accompagne au marché de Penticton.

16/07/2016

Nous nous levons à 5 heures du matin. Après un bon déjeuner, nous nous mettons en route. Je suis très fatigué, car en plus d’avoir mal dormi, la fatigue accumulée au cour de la dernière semaine semble me rattraper.

Premier arrêt, l’entrepôt à Penticton où il entrepose le sirop d’érable. Je suis impressionné de voir tout ce sirop! Des boîtes empilées jusqu’au plafond! Nous chargeons quelques caisses et nous repartons en direction de la Main St qui est fermée pour l’occasion. C’est vraiment agréable à voir, les marchands arrivent tous avec leurs tentes, leurs affiches et leurs produits. Ensemble, ils transforment la rue en véritable marché en un peu moins d’une heure. Ici, il y a de tout, des légumes, des fruits, du café, du sirop d’érable et même du linge et des bijoux. J’aide mon ami à installer son kiosque et je quitte pour aller voir les autres producteurs. Mon estomac ne sait plus où donner de la tête ! Il y a des pâtisseries, des légumes et des fruits frais. Je décide de faire un grand tour avant de choisir ce que je vais manger. C’est le paradis du gourmand!

GOPR5535

Je commence avec un bon pain aux bananes et au chocolat, mon préféré! J’enchaîne avec une limonade faite de citrons fraîchement pressés. Je mange aussi une pizza faite par la boulangerie et un sandwich fait par un camion de bouffe de rue. J’achète finalement des concombres. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de manger des légumes aussi frais.

Lorsque j’ai travaillé chez un producteur maraîcher, à l’âge de 15 ans, je mangeais une quantité astronomique de légumes. Pendant que je cueillais des fèves, il ne se passait pas une seule seconde sans que j’en aie une dans la bouche. Parfois, je repense à ce travail et je m’ennuie beaucoup de cette ambiance et des gens que j’y ai côtoyés.

Dans l’après midi, je suis allé marcher dans la ville. Non loin du marché, il y a une très belle plage à côté d’un grand parc. Je me suis couché dans l’herbe sous un grand arbre et je suis tombé endormi après la première page de mon livre.

GOPR5541

Lorsque je suis revenu au kiosque de mon ami, je l’ai aidé à ramasser son équipement. J’ai adoré voir cette partie de son travail, il m’en avait souvent parlé, mais je ne l’avais jamais vécue.

Une dame est alors venue nous parler. Elle travaille pour une chaire de recherche qui étudie la migration des francophones et veut s’entretenir avec nous. Elle nous propose d’aller dans un petit restaurant et nous acceptons. Elle nous offre de prendre ce qu’on veut et elle nous enregistre pendant que nous répondons à ses questions. Je parle de ma mère qui est allée cueillir des fruits dans la Vallée lorsqu’elle était jeune.

Après ma bière et un bon désert, nous retournons finalement à la maison. Pour souper, nous commandons une pizza de chez Domino’s! Je me couche tôt, car demain je reprends la route.